Photo couverture 04

La théorie sur la non-existence de l’amour et de la toute puissance du sexe.

Parfois, les êtres chers changent tellement que l’on dirait qu’ils ont été soudainement remplacés par des extraterrestres.

 
Et très rapidement, un mari aussi cher qu’aimant devient froid, distant, voire agressif.
Et puis il part sans prendre la peine d’en expliquer les raisons…
 
Il faut un esprit incroyablement entraîné pour pouvoir accepter la situation et rester calme.
Pour la majorité, la rupture des relations avec un partenaire est un choc fort, qui devra néanmoins être enduré.

Voici un exemple de rencontre en ligne avec le thérapeute… :

 
Cette fois, en visio sur mon écran, est apparue une femme mince et fragile, aux cheveux blonds, enveloppée dans un chaud pull lilas à col roulé. Un léger rougissement sur ses joues et ses yeux brillants, trahissant les récentes émotions fortes et l’excitation de la conversation à venir.
Les lèvres fines et serrées tremblaient, mais Valérie ne dit rien, plissa légèrement les yeux et détourna le regard.
 
Le thérapeute prend l’initiative et pose la première question :
 
– « Valérie, de quoi voudriez-vous me parler ?« 
 
– « J’ai peur de commencer immédiatement et de ressentir une forte émotion. Mon mari me quitte. Nous avons une grande expérience de vie, de relations communes, chaleureuses et réelles. Mais littéralement en un mois, il est devenu différent. Je ne peux même plus lui parler. Aussi, j’ai l’impression que mon mari a commencé à ressentir du dégoût ou du dédain pour moi. Cela ne s’était jamais produit en 23 ans de mariage. Ça fait vraiment, vraiment mal« . Elle couvrit la moitié de son visage avec sa main et baissa la tête.
 
⁃ Je peux deviner ce qui a pu se passer, mais je n’en suis pas sûr. « Voilà, me dis-je en moi même, je détiens maintenant la clé qui me donnera accès à la chambre interdite. Mais où est la chambre ? »

C’est là où l’analyste doit faire une distinction entre les faits psychiques et les indices psychiques.

Les faits nous aident à nous représenter les choses ; les indices nous aident à découvrir des choses qui ont toujours existé mais que nous ne voyions pas.
Les faits doivent être employés consciemment ; les indices nous parviennent lorsqu’ils émergent de l’entrepôt de notre mémoire. Les faits s’étalent en plein jour, au vu et au su de l’analyste ; il faut trouver les indices pour aider au patient à saisir ces idées.
Les faits font appel à nos pouvoirs de réflexion et de raisonnement ; les indices sollicitent une réponse de notre imagination.
Les faits se rapportent à la connaissance ; les indices aux pressentiments. Les faits nous procurent la sécurité intellectuelle ; les indices créent le suspense dans le monde des pensées et des idées.
⁃ « Pourriez-vous me dire ce qui, selon vous, aurait pu se passer ?« . le thérapeute pose une question de clarification afin de mieux comprendre ce que veut dire Valérie.
 
⁃ « J’avais été une jeune fille timide avec une conception idéaliste de la place des femmes dans la vie. Je pensais que les femmes étaient au-dessus des appétits sexuels et ne cédaient qu’à contre-cœur et sans plaisir aux exigences sexuelles des hommes.
 
Jusqu’au jour où j’ai rencontré Marine, une collègue au travail qui pratique l’échangisme. Elle a proposé de changer temporairement de partenaire lors d’une soirée à laquelle mon mari et moi avions assisté.
 
Maintenant, mon mari pense que les femmes ne désirent qu’une chose : la satisfaction sexuelle, et que l’amour est une absurdité » dit Valérie dans un souffle, ses yeux brillèrent encore plus.
Je veux arrêter, mais je m’accroche constamment à l’idée que tout ce qu’il fait maintenant est une erreur« .
 
Valérie a secoué la tête et de longues boucles d’oreilles se sont balancées au rythme de ces mouvements.
 
 
– « Qu’est-ce qu’il fait de mal ? ». Le thérapeute pose une question de clarification.
 
– « Non. Il me semble que ce qui se passe n’est pas réel et que maintenant tout va s’arrêter. Mais je sais que non. Je voudrais arrêter de m’accrocher à cette pensée« . Avec un profond soupir, Valérie posa son front sur sa paume.
 
– « Pensez-vous que tout ce qui se passe est irréel, qu’il va changer d’avis maintenant et que tout redeviendra comme avant ? » reformule le thérapeute et sépare les faits avec des indices et les renvoie à Valérie pour qu’elle puisse voir sa façon de penser.
Habituellement, cette séparation aide au patient à prendre conscience de la situation et à se sentir mieux.
 
⁃ « Oui. C’est vrai » acquiesça Valérie.
 
– « Dîtes-moi, svp, où ressentez-vous l’émotion dans le corps et de quoi s’agit-il ?« 
Valérie prit une profonde inspiration et regarda à nouveau la table, se mordant la lèvre en même temps. Il y a eu une pause assez longue au cours de laquelle le thérapeute a permis au patient de s’immerger dans les sensations.
 
Au cours du processus, le thérapeute a découvert que Valérie a du ressentiment, ressent de la peur, du dégoût, mais plus clairement : de la déception. Et avant que l‘émotion ait eu le temps de se dissoudre, le thérapeute s’intéresse à ce que l’émotion veut communiquer.
 
– Dîtes-moi, qu’est-ce que la déception veut vous dire ou que veut-elle vous demander ? » continue le thérapeute.
 
– « L’émotion veut savoir ce que je vais faire ensuite et veut que j’active mes pouvoirs maintenant« . Valérie haussa un sourcil.
 
Lorsque des événements nous choquent profondément et provoquent une tempête d’émotions difficiles et puissantes, il est tout aussi important de ne pas s’y enfermer et de ne pas les éviter.
Au cours de la séance, le therapeute lui a montré comment se donner de l’espace et du temps pour reconnaître et vivre tout en sachant qu’il viendra un moment où vous pourrez retourner à votre authenticité non falsifiée, conforme aux faits et agir conformément à votre « vrai moi », ce qui comprend votre propres pensées, émotions, besoins, valeurs, préférences et croyances et continuer à vivre sans revers ni regrets.
 
L’histoire est vraie, juste les prénoms ont été modifié….
 
Si vous aussi êtes dans le cas de Valérie…
 
Pas à pas, revivons à nouveau….

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *